Travaux de recherche / Autres

La contenance à l'UMD

 

En janvier 2016, la loi de modernisation du système psychiatrique français, contribue à opérer un changement de paradigme. L’isolement n’est plus considéré comme thérapeutique, et devient une mesure de protection à envisager en derniers recours.
Sur le terrain, nous rencontrons des patients qui éprouvent des difficultés à formuler une demande de soin. Leur parcours est souvent émaillé de passages à l’acte auto ou hétéro-agressif. L’incertitude et la surprise font partie de notre quotidien. Comment intégrer ces données et soigner à l’UMD ? Comment donner du sens à une pratique clinique dans un contexte sécuritaire ? C’est la question du lien qui est posée.
Nous avons pris pour question de recherche le travail relationnel. En partant de situations conflictuelles, nous avons analysé la pratique soignante, cherché à comprendre ce qui favorise ou diminue les capacités de contenance du personnel.
Cette investigation concerne les aides-soignants et les infirmiers travaillant de jour. C’est une étude monocentrique observationnelle mixte, validée dans le cadre du CSR du Vinatier à partir de 36 questionnaires et de 6 entretiens.

Slimane Zerrouk, infirmier à l’UMD unité 2 du CH du Vinatier (69), DU de criminologie clinique Université Claude Bernard Lyon 1, tuteur d’intégration au CH Vinatier de Bron, recherche CSR du CHV.

 

Télécharger le rapport de recherche

 

Venez en discuter sur le forum

 

 

 

Vous n'avez pas l'autorisation d'écrire un commentaire. Identifiez vous !

Suivez-nous

Inscrivez vous à la Newsletter

Recevez régulièrement des informations sur la recherche en soins

Social & newsletter

© 2019 La Recherche en Soins en Psychiatrie. All Rights Reserved.Design & Development by Joomshaper

Search