Travaux de recherche

L'impact de l'informel dans le travail infirmier en psychiatrie

Celui-ci se manifeste de manière privilégiée dans l'écart conséquent entre activité réelle et saisie d'activité, entre soins programmés et actions non programmées. Ces zones discrètes d'activités informelles peuvent représenter jusqu'à 50% du temps "non identifié", particulièrement en unités d'hospitalisations temps plein. Cette place importante est le plus souvent liée à la permanence des soins dans les aspects de la vie quotidienne et de sa gestion. Ce constat conforte l'idée d'une approche qualitative et d'un recensement des compétences attendues pour identifier, utiliser, élaborer et gérer ces espaces-temps.

Identifier, nommer, qualifier et caractériser les fonctions de l'informel dans le soins infirmier en psychiatrie, objectiver les savoir-faire mobilisés, mais aussi leurs impacts et leurs spécificités, affirmer la nécessité d'asseoir ces pratiques en attente d'expertises sur des données probantes, tels sont les objectifs de cette recherche en soins infirmiers (RSI). Ces objectifs sont mobilisés sur trois niveaux d'investigations : en direction du patient, du professionnel et de l'équipe. Le traitement des données de terrain a abouti à la détermination de 3100 unités d'actions en lien avec l'informel. Ces résultats s'organisent autour de 139 fonctions qui ont pu être ainsi caractérisées et du dégagement d'invariants opératoires.

Cette recherche est portée par deux infirmiers. L'un du CH Le Vinatier (Sophie Tchukriel) et l'autre du CH de Saint-Cyr au Mont d'Or (Jean-Paul Lanquetin) constitués en Groupe de Recherche en Soins Infirmiers (GRSI). Cette recherche mulitcentrique a connu sa phase d'enquêtes de terrain auprès d'équipes de soins d'unités d'hospitalisation temps plein de quatre établissements de la région Rhône-Alpes, établissements représentatifs de l'offre de soins publique sectorisée. Les enquêtes ont allié des << entretiens semi-dirigés >> et des séquences << d'observations participantes périphériques avec dialogues en interaction avec l'action >>.

Cette investigation a été soutenue, validée et financée par le Conseil Scientifique de la Recherche du CH Le Vinatier (69) .

 

Voir le rapport de recherche

 

 

 

Vous n'avez pas l'autorisation d'écrire un commentaire. Identifiez vous !

Suivez-nous

Inscrivez vous à la Newsletter

Recevez régulièrement des informations sur la recherche en soins

Social & newsletter

© 2019 La Recherche en Soins en Psychiatrie. All Rights Reserved.Design & Development by Joomshaper

Search